Bevezető
0/0 Pont
Francia emelt érettségi 2017. május Szövegértés 1.
0/0 Pont
Francia emelt érettségi 2017. május Szövegértés 2.
0/0 Pont
Francia emelt érettségi 2017. május Szövegértés 3.
0/0 Pont
Francia emelt érettségi 2017. május Nyelvhelyesség 1.
0/0 Pont
Francia emelt érettségi 2017. május Nyelvhelyesség 2.
0/0 Pont
Francia emelt érettségi 2017. május Nyelvhelyesség 3.
0/0 Pont
Francia emelt érettségi 2017. május Nyelvhelyesség 4.
0/0 Pont
Francia emelt érettségi 2017. május Hallott szöveg értése 1.
0/0 Pont
Francia emelt érettségi 2017. május Hallott szöveg értése 2.
0/0 Pont
Francia emelt érettségi 2017. május Hallott szöveg értése 3.
0/0 Pont
Bevezető

Kedves érettségire készülők! 
 
Az alábbi feladatsort gyakorlásra szánjuk. A feladatoknál helyes válaszként mindig a legoptimálisabbat adjuk meg, ettől függetlenül az érettségin elképzelhető más elfogadható megoldás is. A technikai korlátok miatt elképzelhető, hogy egyes esetekben a helyes válaszotokat nem fogadja el a rendszer. A szabad szavas válaszoknál a mondatok végére nem kell pontot tenni, a kis- és nagybetűket nem különbözteti meg a rendszer, az ékezeteket azonban igen. Ha bármelyik feladattal kapcsolatban kérdésetek lenne, keressétek bizalommal az feladatsor összeállítóját a franciatanar0911[kukac]gmail[pont]com címen!
1. Lisez l’article. Complétez le résumé de l’article par les mots qui conviennent. Écrivez un seul mot pour chaque item. La réponse 0 vous servira d’exemple.
Es-tu influencé par Facebook ?
 
      Drôle d'expérience : des scientifiques ont truqué les messages du journal de Facebook de plusieurs centaines de milliers de personnes pour voir comment nous pouvons être influencés par les réseaux sociaux… 
 
    Appelé aussi « fil d’actualité », le journal d’un compte Facebook présente toutes les activités récentes de tes amis : publication de messages, de photos, ajout d’un « like » à une page, d’une invitation à un événement, etc. C’est donc le moyen de savoir ce que font tes amis (ou ce qu’ils veulent bien montrer). Or, des scientifiques, avec l’aide de l’entreprise Facebook, ont truqué les messages affichés sur les journaux d’environ 700000 utilisateurs de Facebook ! En fait, ils n’ont pas changé ces messages mais ils ont modifié les comptes pour faire apparaître soit davantage de messages positifs, soit davantage de messages négatifs ! But de l’expérience : étudier la « contagion émotionnelle »… 
 
     La contagion émotionnelle, c’est tout simplement notre faculté à être influencé par les émotions des autres. Cette expérience psychologique consistait donc à savoir si les titulaires d’un compte Facebook étaient plus déprimés quand ils recevaient plus de messages négatifs ou plus euphoriques quand ils recevaient plus de messages positifs. Et oui, elle montre que nous sommes influencés par l’humeur générale des messages sur nos journaux, ce qui n’est pas vraiment une surprise. Mais l’expérience a fait parler d’elle pour d’autres raisons… 
 
     Certains internautes ont critiqué l’entreprise Facebook parce qu’elle a manipulé leurs comptes et, au-delà, leurs sentiments. L’entreprise a répondu qu’en ouvrant un compte Facebook, un internaute lui donne le droit à l’utilisation de certaines informations affichées sur le compte en question. Elle ajoute que la vie privée des 700000 internautes concernés a été respectée… même s’ils n’ont pas été avertis de l’expérience. Mais cette nouvelle affaire renforce la méfiance sur le pouvoir du premier réseau social mondial, régulièrement accusé d’espionner les internautes pour récupérer le plus d’informations possibles pour les transmettre à d’autres entreprises ou à des gouvernements… 
 
 (www.geoado.com)


Des scientifiques ont mené une  impliquant 700 000 utilisateurs du réseau
social FB pour savoir si ceux-ci sont    par les activités de leurs amis. Le
but de l’expérience a été de prouver que la quantité de messages positifs ou négatifs pouvait
influer sur notre/nos   , donc ils étaient capables de nous rendre plus   ou plus   . L’expérience n’a pas donné de
résultats vraiment   , par contre, a suscité le/la/l’   des internautes concernés qui reprochent à FB d’avoir    leurs
sentiments. Or, FB affirme avoir    leur vie privée et souligne qu’en
créant un compte les internautes lui donnent le/la/l’   d’utiliser leurs
données.
2. Lisez le texte et répondez aux questions. La réponse 0 vous servira d’exemple.
Symptômes, transmission : pourquoi Ebola fait si peur ? 
 
     Jamais Ebola n’avait autant tué depuis sa découverte en République démocratique du Congo en 1976. Les derniers chiffres de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sont affolants : plus de 1 711 cas, dont 932 mortels, ont été recensés depuis février 2014, Médecins sans Frontières a même déclaré l’épidémie « hors de contrôle ». C’est la première fois que l’Afrique de l’Ouest doit faire face au fléau. 
 
     L’épidémie s’était déclarée en Guinée. Une chauve-souris, réservoir privilégié d’Ebola, y a probablement contaminé d’autres animaux, dont un homme a ensuite mangé ou manipulé la viande.
 
      Les premiers malades n’ont sans doute pas été repérés assez tôt, la chaîne de transmission n’a donc pas pu être brisée. II aurait fallu surveiller leur entourage, la période d’incubation pouvant atteindre vingt et un jours. « Au départ, les autorités de la Sierra Leone ont tout bonnement ignoré le problème », dénonce Jean-Claude Manuguerra, virologue à l’Institut Pasteur. 
 
    Le virus s’est ensuite répandu comme une traînée de poudre dans cette région d’Afrique où les ethnies sont communes à plusieurs pays. Les habitants vont et viennent, traversent les frontières à leur guise. L’omerta qui règne sur le sujet dans certains villages, tant Ebola terrorise les populations, a aggravé la situation : « Les malades se cachent ou sont cachés. On ne parle pas d’eux. Pourtant, plus vite on se présente dans un centre de santé, plus on a de chances de guérir », s’alarme Brigitte Vasset, directrice médicale adjointe de Médecins sans Frontières.
 
    Tout commence par une violente fièvre, une fatigue intense, des douleurs musculaires et des maux de tête. Viennent ensuite des vomissements, des diarrhées et des hémorragies. Aussi terrifiant soit-il, le virus est bien moins contagieux que celui de la grippe, qui se transmet par de simples éternuements. 
 
     Une personne infectée par Ebola n’est pas contagieuse tant qu’elle n’a pas de symptômes. Une fois que ceux-ci apparaissent, il faut un contact direct entre les fluides physiologiques du malade (sang, selles, sperme, salive, sueur, vomissures) et les muqueuses ou une peau lésée. Mais il suffit que la peau soit très légèrement blessée pour que l’agent pathogène s’y faufile. L’entourage très proche (famille, amis ou soignants) est donc menacé.
 
     « Le problème est qu’on a tous des microlésions, explique Jean-Claude Manuguerra. C’est particulièrement le cas en Guinée et en Sierra Leone, où les gens ont la peau des mains abîmée à force de se laver les mains avec de la javel très concentrée pour se protéger du choléra. » Lors des rites funéraires, le corps du mort est souvent manipulé sans protection, et l’exposition est alors maximale. 
 
      Aucun vaccin n’est encore approuvé, et il n’existe pas de traitement spécifique. Pris en charge à temps, le malade peut tout de même être soigné. Mais les chiffres font froid dans le dos : 62 % des personnes contaminées lors de cette épidémie sont décédées. 
 
     En Europe, le risque de propagation est extrêmement faible, puisque la transmission n’a lieu que lors de contacts très rapprochés. Les spécialistes se veulent rassurants. « Le personnel des aéroports est formé pour repérer les premiers signes », assure le porte-parole de l’OMS. « Et quand bien même un malade foulerait notre sol, les conditions sanitaires y sont suffisamment bonnes pour que cela n’entraîne pas d’autres contaminations. »
 
   (http://tempsreel.nouvelobs.com)
 
 


0 Où et quand la maladie a-t-elle été aperçue pour la première fois ?
   
10 Quel animal est soupçonné d’être à l’origine de l’épidémie ?   
11 Par quelles étapes la maladie est-elle arrivée jusqu’à l’homme ? 
La chauve-souris a contaminé     
12 Qu’est-ce qui a facilité la propagation de la maladie ? Donnez 3 explications. Les premiers malades   , les autorités   ,  les malades ne se sont pas     
13 Pendant combien de temps peut-on être porteur de la maladie sans qu’elle ne se
manifeste ?   
14 Comment s’appelle la loi du silence qui fait un tabou de la maladie ?    
15 Quels sont les premiers symptômes de l’Ebola ? Donnez 4 symptômes.           
16 Ebola et la grippe se transmettent toutes les deux par des fluides physiologiques.
Pourquoi Ebola est quand même moins contagieuse ?   
17 À partir de quel moment Ebola est-elle contagieuse ? À partir du moment    
18 Pourquoi en Guinée et en Sierra Leone les gens ont-ils plus souvent des petites
blessures sur la peau de la main ? Parce qu’ils   , donc   
19 Pourquoi même les malades pris en charge à temps risquent-ils de mourir ? Parce qu’il    
3. Lisez le texte. Ensuite, dites si les affirmations sont vraies ou fausses. Mettez V pour vrai et F pour faux. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
In vino veritas 
 
    Symbole de vie, de gaieté et de convivialité, l’alcool de raisin a toujours eu une place à part. Dès l’Antiquité, il est aussi utilisé pour véhiculer les différents remèdes et susceptible d’en être un lui-même. Depuis plus de trente ans, de nombreuses enquêtes sont venues confirmer son effet protecteur, notamment sur les maladies cardiovasculaires. 
 
    À l’origine de cet engouement des chercheurs ? Le fameux french paradox. Cette expression cache un curieux constat : dans la plupart des pays industrialisés, une mortalité importante par maladies cardiovasculaires est liée à une alimentation riche en graisses saturées. Mais pas en France, dans la région de Toulouse, où cette mortalité est faible malgré la consommation de ces graisses dans le foie gras, le confit de canard ou les saucisses. L’hypothèse avancée est que les polyphénols – et plus particulièrement l’un d’entre eux, le resvératrol que l’on trouve dans la peau de raisin, feraient baisser le taux de cholestérol sanguin tout en réduisant l’oxydation des lipides. Le vin aurait donc des effets cardio-protecteurs. Les personnes buvant modérément feraient moins d’infarctus que ceux ne buvant pas du tout. 
 
    Mais la recherche ne s’arrête pas là. En 2008, un rapport publié dans une revue de l’Association américaine pour la recherche contre le cancer constate qu’une consommation modérée de vin rouge réduit le risque de cancer du poumon. Les chercheurs soulignent que l’effet protecteur chez les fumeurs provient du resvératrol. Ils ont aussi mesuré les effets de la bière, du vin blanc sans obtenir les mêmes résultats. La diminution du risque la plus significative concernait les fumeurs qui buvaient entre un et deux verres de vin rouge par jour. En Italie, cette fois, une étude a voulu observer les effets du vin sur des femmes touchées par un cancer du sein et traitées par radiothérapie. Le résultat a montré que celles qui buvaient un verre par jour semblaient mieux protégées contre les effets cutanés des rayons. 
 
    A contrario, les femmes qui ne buvaient pas du tout, ainsi que celles qui consommaient deux verres par jour, voyaient le risque de subir des séquelles sur la peau s’accroître. Enfin, les antioxydants du vin auraient aussi des effets sur le vieillissement. Une étude hollandaise a souligné que les hommes buvant un verre de vin par jour auraient une espérance de vie supérieure de 3,8 ans par rapport à ceux qui ne boivent pas. Une autre étude italienne a montré des effets sur la mémoire et la baisse du risque de contracter la maladie d’Alzheimer en consommant un verre par jour.
 
    Toutes ces études sur les bienfaits du vin ne doivent pas faire oublier qu’ils se produisent uniquement dans le cadre d’une consommation modérée. L’alcool a en effet des conséquences négatives sur la santé. La qualité du breuvage a également son importance. Les sulfites et toutes les levures chimiques présentes dans les vins classiques atténuent les effets du resvératrol et provoquent de plus en plus d’intolérances et d’allergies. Choisissez des vins biologiques, naturels ou cultivés en biodynamie. Quitte à boire un verre autant qu’il soit bon et sain. 
 
 (Psychologies Hors-série santé juillet 2014)
0 Déjà à l’Antiquité, on connaissait les effets bénéfiques de l’alcool


Igaz
Hamis
3. Lisez le texte. Ensuite, dites si les affirmations sont vraies ou fausses. Mettez V pour vrai et F pour faux. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
In vino veritas 
 
    Symbole de vie, de gaieté et de convivialité, l’alcool de raisin a toujours eu une place à part. Dès l’Antiquité, il est aussi utilisé pour véhiculer les différents remèdes et susceptible d’en être un lui-même. Depuis plus de trente ans, de nombreuses enquêtes sont venues confirmer son effet protecteur, notamment sur les maladies cardiovasculaires. 
 
    À l’origine de cet engouement des chercheurs ? Le fameux french paradox. Cette expression cache un curieux constat : dans la plupart des pays industrialisés, une mortalité importante par maladies cardiovasculaires est liée à une alimentation riche en graisses saturées. Mais pas en France, dans la région de Toulouse, où cette mortalité est faible malgré la consommation de ces graisses dans le foie gras, le confit de canard ou les saucisses. L’hypothèse avancée est que les polyphénols – et plus particulièrement l’un d’entre eux, le resvératrol que l’on trouve dans la peau de raisin, feraient baisser le taux de cholestérol sanguin tout en réduisant l’oxydation des lipides. Le vin aurait donc des effets cardio-protecteurs. Les personnes buvant modérément feraient moins d’infarctus que ceux ne buvant pas du tout. 
 
    Mais la recherche ne s’arrête pas là. En 2008, un rapport publié dans une revue de l’Association américaine pour la recherche contre le cancer constate qu’une consommation modérée de vin rouge réduit le risque de cancer du poumon. Les chercheurs soulignent que l’effet protecteur chez les fumeurs provient du resvératrol. Ils ont aussi mesuré les effets de la bière, du vin blanc sans obtenir les mêmes résultats. La diminution du risque la plus significative concernait les fumeurs qui buvaient entre un et deux verres de vin rouge par jour. En Italie, cette fois, une étude a voulu observer les effets du vin sur des femmes touchées par un cancer du sein et traitées par radiothérapie. Le résultat a montré que celles qui buvaient un verre par jour semblaient mieux protégées contre les effets cutanés des rayons. 
 
    A contrario, les femmes qui ne buvaient pas du tout, ainsi que celles qui consommaient deux verres par jour, voyaient le risque de subir des séquelles sur la peau s’accroître. Enfin, les antioxydants du vin auraient aussi des effets sur le vieillissement. Une étude hollandaise a souligné que les hommes buvant un verre de vin par jour auraient une espérance de vie supérieure de 3,8 ans par rapport à ceux qui ne boivent pas. Une autre étude italienne a montré des effets sur la mémoire et la baisse du risque de contracter la maladie d’Alzheimer en consommant un verre par jour.
 
    Toutes ces études sur les bienfaits du vin ne doivent pas faire oublier qu’ils se produisent uniquement dans le cadre d’une consommation modérée. L’alcool a en effet des conséquences négatives sur la santé. La qualité du breuvage a également son importance. Les sulfites et toutes les levures chimiques présentes dans les vins classiques atténuent les effets du resvératrol et provoquent de plus en plus d’intolérances et d’allergies. Choisissez des vins biologiques, naturels ou cultivés en biodynamie. Quitte à boire un verre autant qu’il soit bon et sain. 
 
 (Psychologies Hors-série santé juillet 2014)
20 Les chercheurs ont prouvé que le vin rouge peut avoir des effets bénéfiques sur le cœur


Hamis
Igaz
3. Lisez le texte. Ensuite, dites si les affirmations sont vraies ou fausses. Mettez V pour vrai et F pour faux. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
In vino veritas 
 
    Symbole de vie, de gaieté et de convivialité, l’alcool de raisin a toujours eu une place à part. Dès l’Antiquité, il est aussi utilisé pour véhiculer les différents remèdes et susceptible d’en être un lui-même. Depuis plus de trente ans, de nombreuses enquêtes sont venues confirmer son effet protecteur, notamment sur les maladies cardiovasculaires. 
 
    À l’origine de cet engouement des chercheurs ? Le fameux french paradox. Cette expression cache un curieux constat : dans la plupart des pays industrialisés, une mortalité importante par maladies cardiovasculaires est liée à une alimentation riche en graisses saturées. Mais pas en France, dans la région de Toulouse, où cette mortalité est faible malgré la consommation de ces graisses dans le foie gras, le confit de canard ou les saucisses. L’hypothèse avancée est que les polyphénols – et plus particulièrement l’un d’entre eux, le resvératrol que l’on trouve dans la peau de raisin, feraient baisser le taux de cholestérol sanguin tout en réduisant l’oxydation des lipides. Le vin aurait donc des effets cardio-protecteurs. Les personnes buvant modérément feraient moins d’infarctus que ceux ne buvant pas du tout. 
 
    Mais la recherche ne s’arrête pas là. En 2008, un rapport publié dans une revue de l’Association américaine pour la recherche contre le cancer constate qu’une consommation modérée de vin rouge réduit le risque de cancer du poumon. Les chercheurs soulignent que l’effet protecteur chez les fumeurs provient du resvératrol. Ils ont aussi mesuré les effets de la bière, du vin blanc sans obtenir les mêmes résultats. La diminution du risque la plus significative concernait les fumeurs qui buvaient entre un et deux verres de vin rouge par jour. En Italie, cette fois, une étude a voulu observer les effets du vin sur des femmes touchées par un cancer du sein et traitées par radiothérapie. Le résultat a montré que celles qui buvaient un verre par jour semblaient mieux protégées contre les effets cutanés des rayons. 
 
    A contrario, les femmes qui ne buvaient pas du tout, ainsi que celles qui consommaient deux verres par jour, voyaient le risque de subir des séquelles sur la peau s’accroître. Enfin, les antioxydants du vin auraient aussi des effets sur le vieillissement. Une étude hollandaise a souligné que les hommes buvant un verre de vin par jour auraient une espérance de vie supérieure de 3,8 ans par rapport à ceux qui ne boivent pas. Une autre étude italienne a montré des effets sur la mémoire et la baisse du risque de contracter la maladie d’Alzheimer en consommant un verre par jour.
 
    Toutes ces études sur les bienfaits du vin ne doivent pas faire oublier qu’ils se produisent uniquement dans le cadre d’une consommation modérée. L’alcool a en effet des conséquences négatives sur la santé. La qualité du breuvage a également son importance. Les sulfites et toutes les levures chimiques présentes dans les vins classiques atténuent les effets du resvératrol et provoquent de plus en plus d’intolérances et d’allergies. Choisissez des vins biologiques, naturels ou cultivés en biodynamie. Quitte à boire un verre autant qu’il soit bon et sain. 
 
 (Psychologies Hors-série santé juillet 2014)
21 Dans beaucoup de cas, c’est l’alimentation trop grasse qui est à l’origine d’une mortalité importante


Igaz
Hamis
3. Lisez le texte. Ensuite, dites si les affirmations sont vraies ou fausses. Mettez V pour vrai et F pour faux. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
In vino veritas 
 
    Symbole de vie, de gaieté et de convivialité, l’alcool de raisin a toujours eu une place à part. Dès l’Antiquité, il est aussi utilisé pour véhiculer les différents remèdes et susceptible d’en être un lui-même. Depuis plus de trente ans, de nombreuses enquêtes sont venues confirmer son effet protecteur, notamment sur les maladies cardiovasculaires. 
 
    À l’origine de cet engouement des chercheurs ? Le fameux french paradox. Cette expression cache un curieux constat : dans la plupart des pays industrialisés, une mortalité importante par maladies cardiovasculaires est liée à une alimentation riche en graisses saturées. Mais pas en France, dans la région de Toulouse, où cette mortalité est faible malgré la consommation de ces graisses dans le foie gras, le confit de canard ou les saucisses. L’hypothèse avancée est que les polyphénols – et plus particulièrement l’un d’entre eux, le resvératrol que l’on trouve dans la peau de raisin, feraient baisser le taux de cholestérol sanguin tout en réduisant l’oxydation des lipides. Le vin aurait donc des effets cardio-protecteurs. Les personnes buvant modérément feraient moins d’infarctus que ceux ne buvant pas du tout. 
 
    Mais la recherche ne s’arrête pas là. En 2008, un rapport publié dans une revue de l’Association américaine pour la recherche contre le cancer constate qu’une consommation modérée de vin rouge réduit le risque de cancer du poumon. Les chercheurs soulignent que l’effet protecteur chez les fumeurs provient du resvératrol. Ils ont aussi mesuré les effets de la bière, du vin blanc sans obtenir les mêmes résultats. La diminution du risque la plus significative concernait les fumeurs qui buvaient entre un et deux verres de vin rouge par jour. En Italie, cette fois, une étude a voulu observer les effets du vin sur des femmes touchées par un cancer du sein et traitées par radiothérapie. Le résultat a montré que celles qui buvaient un verre par jour semblaient mieux protégées contre les effets cutanés des rayons. 
 
    A contrario, les femmes qui ne buvaient pas du tout, ainsi que celles qui consommaient deux verres par jour, voyaient le risque de subir des séquelles sur la peau s’accroître. Enfin, les antioxydants du vin auraient aussi des effets sur le vieillissement. Une étude hollandaise a souligné que les hommes buvant un verre de vin par jour auraient une espérance de vie supérieure de 3,8 ans par rapport à ceux qui ne boivent pas. Une autre étude italienne a montré des effets sur la mémoire et la baisse du risque de contracter la maladie d’Alzheimer en consommant un verre par jour.
 
    Toutes ces études sur les bienfaits du vin ne doivent pas faire oublier qu’ils se produisent uniquement dans le cadre d’une consommation modérée. L’alcool a en effet des conséquences négatives sur la santé. La qualité du breuvage a également son importance. Les sulfites et toutes les levures chimiques présentes dans les vins classiques atténuent les effets du resvératrol et provoquent de plus en plus d’intolérances et d’allergies. Choisissez des vins biologiques, naturels ou cultivés en biodynamie. Quitte à boire un verre autant qu’il soit bon et sain. 
 
 (Psychologies Hors-série santé juillet 2014)
22 Dans la région de Toulouse, les gens vivent plus longtemps parce qu’ils ne mangent pas gras


Hamis
Igaz
3. Lisez le texte. Ensuite, dites si les affirmations sont vraies ou fausses. Mettez V pour vrai et F pour faux. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
In vino veritas 
 
    Symbole de vie, de gaieté et de convivialité, l’alcool de raisin a toujours eu une place à part. Dès l’Antiquité, il est aussi utilisé pour véhiculer les différents remèdes et susceptible d’en être un lui-même. Depuis plus de trente ans, de nombreuses enquêtes sont venues confirmer son effet protecteur, notamment sur les maladies cardiovasculaires. 
 
    À l’origine de cet engouement des chercheurs ? Le fameux french paradox. Cette expression cache un curieux constat : dans la plupart des pays industrialisés, une mortalité importante par maladies cardiovasculaires est liée à une alimentation riche en graisses saturées. Mais pas en France, dans la région de Toulouse, où cette mortalité est faible malgré la consommation de ces graisses dans le foie gras, le confit de canard ou les saucisses. L’hypothèse avancée est que les polyphénols – et plus particulièrement l’un d’entre eux, le resvératrol que l’on trouve dans la peau de raisin, feraient baisser le taux de cholestérol sanguin tout en réduisant l’oxydation des lipides. Le vin aurait donc des effets cardio-protecteurs. Les personnes buvant modérément feraient moins d’infarctus que ceux ne buvant pas du tout. 
 
    Mais la recherche ne s’arrête pas là. En 2008, un rapport publié dans une revue de l’Association américaine pour la recherche contre le cancer constate qu’une consommation modérée de vin rouge réduit le risque de cancer du poumon. Les chercheurs soulignent que l’effet protecteur chez les fumeurs provient du resvératrol. Ils ont aussi mesuré les effets de la bière, du vin blanc sans obtenir les mêmes résultats. La diminution du risque la plus significative concernait les fumeurs qui buvaient entre un et deux verres de vin rouge par jour. En Italie, cette fois, une étude a voulu observer les effets du vin sur des femmes touchées par un cancer du sein et traitées par radiothérapie. Le résultat a montré que celles qui buvaient un verre par jour semblaient mieux protégées contre les effets cutanés des rayons. 
 
    A contrario, les femmes qui ne buvaient pas du tout, ainsi que celles qui consommaient deux verres par jour, voyaient le risque de subir des séquelles sur la peau s’accroître. Enfin, les antioxydants du vin auraient aussi des effets sur le vieillissement. Une étude hollandaise a souligné que les hommes buvant un verre de vin par jour auraient une espérance de vie supérieure de 3,8 ans par rapport à ceux qui ne boivent pas. Une autre étude italienne a montré des effets sur la mémoire et la baisse du risque de contracter la maladie d’Alzheimer en consommant un verre par jour.
 
    Toutes ces études sur les bienfaits du vin ne doivent pas faire oublier qu’ils se produisent uniquement dans le cadre d’une consommation modérée. L’alcool a en effet des conséquences négatives sur la santé. La qualité du breuvage a également son importance. Les sulfites et toutes les levures chimiques présentes dans les vins classiques atténuent les effets du resvératrol et provoquent de plus en plus d’intolérances et d’allergies. Choisissez des vins biologiques, naturels ou cultivés en biodynamie. Quitte à boire un verre autant qu’il soit bon et sain. 
 
 (Psychologies Hors-série santé juillet 2014)
23 Le resvératrol agirait sur le taux de cholestérol


Hamis
Igaz
3. Lisez le texte. Ensuite, dites si les affirmations sont vraies ou fausses. Mettez V pour vrai et F pour faux. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
In vino veritas 
 
    Symbole de vie, de gaieté et de convivialité, l’alcool de raisin a toujours eu une place à part. Dès l’Antiquité, il est aussi utilisé pour véhiculer les différents remèdes et susceptible d’en être un lui-même. Depuis plus de trente ans, de nombreuses enquêtes sont venues confirmer son effet protecteur, notamment sur les maladies cardiovasculaires. 
 
    À l’origine de cet engouement des chercheurs ? Le fameux french paradox. Cette expression cache un curieux constat : dans la plupart des pays industrialisés, une mortalité importante par maladies cardiovasculaires est liée à une alimentation riche en graisses saturées. Mais pas en France, dans la région de Toulouse, où cette mortalité est faible malgré la consommation de ces graisses dans le foie gras, le confit de canard ou les saucisses. L’hypothèse avancée est que les polyphénols – et plus particulièrement l’un d’entre eux, le resvératrol que l’on trouve dans la peau de raisin, feraient baisser le taux de cholestérol sanguin tout en réduisant l’oxydation des lipides. Le vin aurait donc des effets cardio-protecteurs. Les personnes buvant modérément feraient moins d’infarctus que ceux ne buvant pas du tout. 
 
    Mais la recherche ne s’arrête pas là. En 2008, un rapport publié dans une revue de l’Association américaine pour la recherche contre le cancer constate qu’une consommation modérée de vin rouge réduit le risque de cancer du poumon. Les chercheurs soulignent que l’effet protecteur chez les fumeurs provient du resvératrol. Ils ont aussi mesuré les effets de la bière, du vin blanc sans obtenir les mêmes résultats. La diminution du risque la plus significative concernait les fumeurs qui buvaient entre un et deux verres de vin rouge par jour. En Italie, cette fois, une étude a voulu observer les effets du vin sur des femmes touchées par un cancer du sein et traitées par radiothérapie. Le résultat a montré que celles qui buvaient un verre par jour semblaient mieux protégées contre les effets cutanés des rayons. 
 
    A contrario, les femmes qui ne buvaient pas du tout, ainsi que celles qui consommaient deux verres par jour, voyaient le risque de subir des séquelles sur la peau s’accroître. Enfin, les antioxydants du vin auraient aussi des effets sur le vieillissement. Une étude hollandaise a souligné que les hommes buvant un verre de vin par jour auraient une espérance de vie supérieure de 3,8 ans par rapport à ceux qui ne boivent pas. Une autre étude italienne a montré des effets sur la mémoire et la baisse du risque de contracter la maladie d’Alzheimer en consommant un verre par jour.
 
    Toutes ces études sur les bienfaits du vin ne doivent pas faire oublier qu’ils se produisent uniquement dans le cadre d’une consommation modérée. L’alcool a en effet des conséquences négatives sur la santé. La qualité du breuvage a également son importance. Les sulfites et toutes les levures chimiques présentes dans les vins classiques atténuent les effets du resvératrol et provoquent de plus en plus d’intolérances et d’allergies. Choisissez des vins biologiques, naturels ou cultivés en biodynamie. Quitte à boire un verre autant qu’il soit bon et sain. 
 
 (Psychologies Hors-série santé juillet 2014)
24 Boire du vin avec modération peut nous protéger des maladies du cœur


Hamis
Igaz
3. Lisez le texte. Ensuite, dites si les affirmations sont vraies ou fausses. Mettez V pour vrai et F pour faux. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
In vino veritas 
 
    Symbole de vie, de gaieté et de convivialité, l’alcool de raisin a toujours eu une place à part. Dès l’Antiquité, il est aussi utilisé pour véhiculer les différents remèdes et susceptible d’en être un lui-même. Depuis plus de trente ans, de nombreuses enquêtes sont venues confirmer son effet protecteur, notamment sur les maladies cardiovasculaires. 
 
    À l’origine de cet engouement des chercheurs ? Le fameux french paradox. Cette expression cache un curieux constat : dans la plupart des pays industrialisés, une mortalité importante par maladies cardiovasculaires est liée à une alimentation riche en graisses saturées. Mais pas en France, dans la région de Toulouse, où cette mortalité est faible malgré la consommation de ces graisses dans le foie gras, le confit de canard ou les saucisses. L’hypothèse avancée est que les polyphénols – et plus particulièrement l’un d’entre eux, le resvératrol que l’on trouve dans la peau de raisin, feraient baisser le taux de cholestérol sanguin tout en réduisant l’oxydation des lipides. Le vin aurait donc des effets cardio-protecteurs. Les personnes buvant modérément feraient moins d’infarctus que ceux ne buvant pas du tout. 
 
    Mais la recherche ne s’arrête pas là. En 2008, un rapport publié dans une revue de l’Association américaine pour la recherche contre le cancer constate qu’une consommation modérée de vin rouge réduit le risque de cancer du poumon. Les chercheurs soulignent que l’effet protecteur chez les fumeurs provient du resvératrol. Ils ont aussi mesuré les effets de la bière, du vin blanc sans obtenir les mêmes résultats. La diminution du risque la plus significative concernait les fumeurs qui buvaient entre un et deux verres de vin rouge par jour. En Italie, cette fois, une étude a voulu observer les effets du vin sur des femmes touchées par un cancer du sein et traitées par radiothérapie. Le résultat a montré que celles qui buvaient un verre par jour semblaient mieux protégées contre les effets cutanés des rayons. 
 
    A contrario, les femmes qui ne buvaient pas du tout, ainsi que celles qui consommaient deux verres par jour, voyaient le risque de subir des séquelles sur la peau s’accroître. Enfin, les antioxydants du vin auraient aussi des effets sur le vieillissement. Une étude hollandaise a souligné que les hommes buvant un verre de vin par jour auraient une espérance de vie supérieure de 3,8 ans par rapport à ceux qui ne boivent pas. Une autre étude italienne a montré des effets sur la mémoire et la baisse du risque de contracter la maladie d’Alzheimer en consommant un verre par jour.
 
    Toutes ces études sur les bienfaits du vin ne doivent pas faire oublier qu’ils se produisent uniquement dans le cadre d’une consommation modérée. L’alcool a en effet des conséquences négatives sur la santé. La qualité du breuvage a également son importance. Les sulfites et toutes les levures chimiques présentes dans les vins classiques atténuent les effets du resvératrol et provoquent de plus en plus d’intolérances et d’allergies. Choisissez des vins biologiques, naturels ou cultivés en biodynamie. Quitte à boire un verre autant qu’il soit bon et sain. 
 
 (Psychologies Hors-série santé juillet 2014)
25 Selon des chercheurs américains, l’alcool protège également contre le cancer du poumon


Hamis
Igaz
3. Lisez le texte. Ensuite, dites si les affirmations sont vraies ou fausses. Mettez V pour vrai et F pour faux. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
In vino veritas 
 
    Symbole de vie, de gaieté et de convivialité, l’alcool de raisin a toujours eu une place à part. Dès l’Antiquité, il est aussi utilisé pour véhiculer les différents remèdes et susceptible d’en être un lui-même. Depuis plus de trente ans, de nombreuses enquêtes sont venues confirmer son effet protecteur, notamment sur les maladies cardiovasculaires. 
 
    À l’origine de cet engouement des chercheurs ? Le fameux french paradox. Cette expression cache un curieux constat : dans la plupart des pays industrialisés, une mortalité importante par maladies cardiovasculaires est liée à une alimentation riche en graisses saturées. Mais pas en France, dans la région de Toulouse, où cette mortalité est faible malgré la consommation de ces graisses dans le foie gras, le confit de canard ou les saucisses. L’hypothèse avancée est que les polyphénols – et plus particulièrement l’un d’entre eux, le resvératrol que l’on trouve dans la peau de raisin, feraient baisser le taux de cholestérol sanguin tout en réduisant l’oxydation des lipides. Le vin aurait donc des effets cardio-protecteurs. Les personnes buvant modérément feraient moins d’infarctus que ceux ne buvant pas du tout. 
 
    Mais la recherche ne s’arrête pas là. En 2008, un rapport publié dans une revue de l’Association américaine pour la recherche contre le cancer constate qu’une consommation modérée de vin rouge réduit le risque de cancer du poumon. Les chercheurs soulignent que l’effet protecteur chez les fumeurs provient du resvératrol. Ils ont aussi mesuré les effets de la bière, du vin blanc sans obtenir les mêmes résultats. La diminution du risque la plus significative concernait les fumeurs qui buvaient entre un et deux verres de vin rouge par jour. En Italie, cette fois, une étude a voulu observer les effets du vin sur des femmes touchées par un cancer du sein et traitées par radiothérapie. Le résultat a montré que celles qui buvaient un verre par jour semblaient mieux protégées contre les effets cutanés des rayons. 
 
    A contrario, les femmes qui ne buvaient pas du tout, ainsi que celles qui consommaient deux verres par jour, voyaient le risque de subir des séquelles sur la peau s’accroître. Enfin, les antioxydants du vin auraient aussi des effets sur le vieillissement. Une étude hollandaise a souligné que les hommes buvant un verre de vin par jour auraient une espérance de vie supérieure de 3,8 ans par rapport à ceux qui ne boivent pas. Une autre étude italienne a montré des effets sur la mémoire et la baisse du risque de contracter la maladie d’Alzheimer en consommant un verre par jour.
 
    Toutes ces études sur les bienfaits du vin ne doivent pas faire oublier qu’ils se produisent uniquement dans le cadre d’une consommation modérée. L’alcool a en effet des conséquences négatives sur la santé. La qualité du breuvage a également son importance. Les sulfites et toutes les levures chimiques présentes dans les vins classiques atténuent les effets du resvératrol et provoquent de plus en plus d’intolérances et d’allergies. Choisissez des vins biologiques, naturels ou cultivés en biodynamie. Quitte à boire un verre autant qu’il soit bon et sain. 
 
 (Psychologies Hors-série santé juillet 2014)
26 Un ou deux verres de vin par jour protègent contre certains effets secondaires de la radiothérapie


Hamis
Igaz
3. Lisez le texte. Ensuite, dites si les affirmations sont vraies ou fausses. Mettez V pour vrai et F pour faux. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
In vino veritas 
 
    Symbole de vie, de gaieté et de convivialité, l’alcool de raisin a toujours eu une place à part. Dès l’Antiquité, il est aussi utilisé pour véhiculer les différents remèdes et susceptible d’en être un lui-même. Depuis plus de trente ans, de nombreuses enquêtes sont venues confirmer son effet protecteur, notamment sur les maladies cardiovasculaires. 
 
    À l’origine de cet engouement des chercheurs ? Le fameux french paradox. Cette expression cache un curieux constat : dans la plupart des pays industrialisés, une mortalité importante par maladies cardiovasculaires est liée à une alimentation riche en graisses saturées. Mais pas en France, dans la région de Toulouse, où cette mortalité est faible malgré la consommation de ces graisses dans le foie gras, le confit de canard ou les saucisses. L’hypothèse avancée est que les polyphénols – et plus particulièrement l’un d’entre eux, le resvératrol que l’on trouve dans la peau de raisin, feraient baisser le taux de cholestérol sanguin tout en réduisant l’oxydation des lipides. Le vin aurait donc des effets cardio-protecteurs. Les personnes buvant modérément feraient moins d’infarctus que ceux ne buvant pas du tout. 
 
    Mais la recherche ne s’arrête pas là. En 2008, un rapport publié dans une revue de l’Association américaine pour la recherche contre le cancer constate qu’une consommation modérée de vin rouge réduit le risque de cancer du poumon. Les chercheurs soulignent que l’effet protecteur chez les fumeurs provient du resvératrol. Ils ont aussi mesuré les effets de la bière, du vin blanc sans obtenir les mêmes résultats. La diminution du risque la plus significative concernait les fumeurs qui buvaient entre un et deux verres de vin rouge par jour. En Italie, cette fois, une étude a voulu observer les effets du vin sur des femmes touchées par un cancer du sein et traitées par radiothérapie. Le résultat a montré que celles qui buvaient un verre par jour semblaient mieux protégées contre les effets cutanés des rayons. 
 
    A contrario, les femmes qui ne buvaient pas du tout, ainsi que celles qui consommaient deux verres par jour, voyaient le risque de subir des séquelles sur la peau s’accroître. Enfin, les antioxydants du vin auraient aussi des effets sur le vieillissement. Une étude hollandaise a souligné que les hommes buvant un verre de vin par jour auraient une espérance de vie supérieure de 3,8 ans par rapport à ceux qui ne boivent pas. Une autre étude italienne a montré des effets sur la mémoire et la baisse du risque de contracter la maladie d’Alzheimer en consommant un verre par jour.
 
    Toutes ces études sur les bienfaits du vin ne doivent pas faire oublier qu’ils se produisent uniquement dans le cadre d’une consommation modérée. L’alcool a en effet des conséquences négatives sur la santé. La qualité du breuvage a également son importance. Les sulfites et toutes les levures chimiques présentes dans les vins classiques atténuent les effets du resvératrol et provoquent de plus en plus d’intolérances et d’allergies. Choisissez des vins biologiques, naturels ou cultivés en biodynamie. Quitte à boire un verre autant qu’il soit bon et sain. 
 
 (Psychologies Hors-série santé juillet 2014)
27 Le vin pourrait ralentir le vieillissement


Hamis
Igaz
3. Lisez le texte. Ensuite, dites si les affirmations sont vraies ou fausses. Mettez V pour vrai et F pour faux. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
In vino veritas 
 
    Symbole de vie, de gaieté et de convivialité, l’alcool de raisin a toujours eu une place à part. Dès l’Antiquité, il est aussi utilisé pour véhiculer les différents remèdes et susceptible d’en être un lui-même. Depuis plus de trente ans, de nombreuses enquêtes sont venues confirmer son effet protecteur, notamment sur les maladies cardiovasculaires. 
 
    À l’origine de cet engouement des chercheurs ? Le fameux french paradox. Cette expression cache un curieux constat : dans la plupart des pays industrialisés, une mortalité importante par maladies cardiovasculaires est liée à une alimentation riche en graisses saturées. Mais pas en France, dans la région de Toulouse, où cette mortalité est faible malgré la consommation de ces graisses dans le foie gras, le confit de canard ou les saucisses. L’hypothèse avancée est que les polyphénols – et plus particulièrement l’un d’entre eux, le resvératrol que l’on trouve dans la peau de raisin, feraient baisser le taux de cholestérol sanguin tout en réduisant l’oxydation des lipides. Le vin aurait donc des effets cardio-protecteurs. Les personnes buvant modérément feraient moins d’infarctus que ceux ne buvant pas du tout. 
 
    Mais la recherche ne s’arrête pas là. En 2008, un rapport publié dans une revue de l’Association américaine pour la recherche contre le cancer constate qu’une consommation modérée de vin rouge réduit le risque de cancer du poumon. Les chercheurs soulignent que l’effet protecteur chez les fumeurs provient du resvératrol. Ils ont aussi mesuré les effets de la bière, du vin blanc sans obtenir les mêmes résultats. La diminution du risque la plus significative concernait les fumeurs qui buvaient entre un et deux verres de vin rouge par jour. En Italie, cette fois, une étude a voulu observer les effets du vin sur des femmes touchées par un cancer du sein et traitées par radiothérapie. Le résultat a montré que celles qui buvaient un verre par jour semblaient mieux protégées contre les effets cutanés des rayons. 
 
    A contrario, les femmes qui ne buvaient pas du tout, ainsi que celles qui consommaient deux verres par jour, voyaient le risque de subir des séquelles sur la peau s’accroître. Enfin, les antioxydants du vin auraient aussi des effets sur le vieillissement. Une étude hollandaise a souligné que les hommes buvant un verre de vin par jour auraient une espérance de vie supérieure de 3,8 ans par rapport à ceux qui ne boivent pas. Une autre étude italienne a montré des effets sur la mémoire et la baisse du risque de contracter la maladie d’Alzheimer en consommant un verre par jour.
 
    Toutes ces études sur les bienfaits du vin ne doivent pas faire oublier qu’ils se produisent uniquement dans le cadre d’une consommation modérée. L’alcool a en effet des conséquences négatives sur la santé. La qualité du breuvage a également son importance. Les sulfites et toutes les levures chimiques présentes dans les vins classiques atténuent les effets du resvératrol et provoquent de plus en plus d’intolérances et d’allergies. Choisissez des vins biologiques, naturels ou cultivés en biodynamie. Quitte à boire un verre autant qu’il soit bon et sain. 
 
 (Psychologies Hors-série santé juillet 2014)
28 Si on boit du vin avec modération, on a moins de risque de développer la maladie d’Alzheimer


Hamis
Igaz
3. Lisez le texte. Ensuite, dites si les affirmations sont vraies ou fausses. Mettez V pour vrai et F pour faux. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
In vino veritas 
 
    Symbole de vie, de gaieté et de convivialité, l’alcool de raisin a toujours eu une place à part. Dès l’Antiquité, il est aussi utilisé pour véhiculer les différents remèdes et susceptible d’en être un lui-même. Depuis plus de trente ans, de nombreuses enquêtes sont venues confirmer son effet protecteur, notamment sur les maladies cardiovasculaires. 
 
    À l’origine de cet engouement des chercheurs ? Le fameux french paradox. Cette expression cache un curieux constat : dans la plupart des pays industrialisés, une mortalité importante par maladies cardiovasculaires est liée à une alimentation riche en graisses saturées. Mais pas en France, dans la région de Toulouse, où cette mortalité est faible malgré la consommation de ces graisses dans le foie gras, le confit de canard ou les saucisses. L’hypothèse avancée est que les polyphénols – et plus particulièrement l’un d’entre eux, le resvératrol que l’on trouve dans la peau de raisin, feraient baisser le taux de cholestérol sanguin tout en réduisant l’oxydation des lipides. Le vin aurait donc des effets cardio-protecteurs. Les personnes buvant modérément feraient moins d’infarctus que ceux ne buvant pas du tout. 
 
    Mais la recherche ne s’arrête pas là. En 2008, un rapport publié dans une revue de l’Association américaine pour la recherche contre le cancer constate qu’une consommation modérée de vin rouge réduit le risque de cancer du poumon. Les chercheurs soulignent que l’effet protecteur chez les fumeurs provient du resvératrol. Ils ont aussi mesuré les effets de la bière, du vin blanc sans obtenir les mêmes résultats. La diminution du risque la plus significative concernait les fumeurs qui buvaient entre un et deux verres de vin rouge par jour. En Italie, cette fois, une étude a voulu observer les effets du vin sur des femmes touchées par un cancer du sein et traitées par radiothérapie. Le résultat a montré que celles qui buvaient un verre par jour semblaient mieux protégées contre les effets cutanés des rayons. 
 
    A contrario, les femmes qui ne buvaient pas du tout, ainsi que celles qui consommaient deux verres par jour, voyaient le risque de subir des séquelles sur la peau s’accroître. Enfin, les antioxydants du vin auraient aussi des effets sur le vieillissement. Une étude hollandaise a souligné que les hommes buvant un verre de vin par jour auraient une espérance de vie supérieure de 3,8 ans par rapport à ceux qui ne boivent pas. Une autre étude italienne a montré des effets sur la mémoire et la baisse du risque de contracter la maladie d’Alzheimer en consommant un verre par jour.
 
    Toutes ces études sur les bienfaits du vin ne doivent pas faire oublier qu’ils se produisent uniquement dans le cadre d’une consommation modérée. L’alcool a en effet des conséquences négatives sur la santé. La qualité du breuvage a également son importance. Les sulfites et toutes les levures chimiques présentes dans les vins classiques atténuent les effets du resvératrol et provoquent de plus en plus d’intolérances et d’allergies. Choisissez des vins biologiques, naturels ou cultivés en biodynamie. Quitte à boire un verre autant qu’il soit bon et sain. 
 
 (Psychologies Hors-série santé juillet 2014)
29 Les effets bienfaisants de l’alcool sont d’autant plus importants si on combine le fameux résvératrol avec des sulfites, lors de la production bio par exemple.  


Igaz
Hamis
1. Voici le témoignage de Gwenaël qui a eu une mésaventure. Mettez les verbes à la forme qui convient. La réponse 0 vous servira d’exemple.


   L’année dernière, Gwenaël passait son bac. En plein épreuve de
mathématiques, comme un réflexe, il a regardé son portable pour avoir
l’heure. (Soupçonner)   de fraude, il raconte la mésaventure qui (pouvoir)   lui coûter son diplôme. 
 
    Je/J’ (passer)    mon bac en 2013, mais je/j’ (être)    à deux
doigts de ne pas l’avoir. Non pas parce que je suis mauvais élève, mais
parce que l’on m’a accusé de/d’  (tricher)    pendant l’épreuve de
mathématiques.
 
    Le nez plongé dans les exercices, au bout de la première heure, j’en ai
eu marre. J’ai demandé au surveillant si je/j’ (pouvoir)    aller aux
toilettes. Il m’a alors accompagné, puis je/j’ (retourner)    à ma
place. 
 
     Quand je suis rentré dans la classe, je n’ai pas vraiment réfléchi et
je/j’(sortir)   mon téléphone portable de ma poche. Un réflexe. (Oublier)    ma montre, je voulais simplement connaître l’heure
pour savoir combien de temps il me/m’ (rester)   pour
composer.
 
     Réalisant l’étourderie que je venais de faire, j’ai immédiatement posé
mon portable sur la table du surveillant. Je me suis dit que l’incident (ne pas avoir)   de conséquences. Grossière erreur. 
 
     Quelques minutes après seulement, le surveillant – qui (consacrer)    sa première heure à somnoler – s’est approché
de moi.
 
 - Ton portable, tu l’as depuis le début de l’épreuve ?
 - Oui, j’ai oublié de l’éteindre. 
 
     Il s’est alors assis à côté de moi et a commencé à remplir un procèsverbal.
 
    À la suite de cet incident, une commission (se réunir)    pour
statuer sur mon cas. En juillet, elle a rendu son verdict : elle n’allait
pas donner suite aux suspicions de triche. Fin juillet, j’ai appris que
j’avais eu mon bac avec la mention « assez bien ». 
 
 (http://leplus.nouvelobs.com)
2. Mettez le pronom qui manque. Écrivez vos solutions dans le tableau ci-dessous. La réponse 0 vous servira d’exemple. 


    Tous les enfants connaissent l’histoire de Blanche-Neige. À commencer par le jeune Walt
Disney    l’amour pour le conte est bien connu. En 1934, au bord de la faillite, il décide
de/d’   réaliser une version cinématographique. Cette adaptation    sauva
financièrement, mais elle est très différente du texte restitué par les frères Grimm. 
 
     Les contes participent à la construction psychique des êtres humains. Ils leur permettent
d’accéder aux « archétypes » : une connaissance culturelle et inconsciente propre à chaque
civilisation, des images virtuelles    l’enfant se dessine en fonction de ce qu’il vit. Les
personnages évoqués, développés, entretenus par les contes constituent des forces psychiques    ont le pouvoir de saisir et d’émouvoir l’individu.
 
     Alors que se passe-t-il quand des histoires ancestrales sont modifiées par l’animation ? Nous
avons regardé les adaptations des contes, et demandé à la psychanalyste Claire Delabare de/d’
nous éclairer sur les effets que ces histoires écrites, puis adaptées au cinéma exercent sur les
enfants. Selon elle, il n’est évidemment pas question de priver les petits des films qui    captivent, mais on peut aussi     lire le conte,   parler ensemble. Et   laisser
libres de rêver. 
 
 (Psychologies magazine)
3. Choisissez la bonne réponse. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé mardi __21__ interdire la vente des cigarettes électroniques __21__ mineurs et leur usage dans les lieux publics fermés. L’e-cigarette est un danger pour la santé publique __0__ réclame une attention urgente.
 
     La moitié des pays membres de l’OMS n’ont pas adopté de mesures, __22__ est très préoccupant. Aucune preuve ne permet de démontrer que ces produits aidaient __23__ arrêter __23__ fumer. De plus, les produits présents dans les ecigarettes, en particulier la nicotine, ne sont pas sans danger. 
 
     L’aérosol produit par les inhalateurs électroniques de nicotine dont les cigarettes électroniques sont le prototype le plus fréquemment utilisé, n’est pas simplement de la vapeur d’eau comme le prétendent souvent les stratégies de marketing de ces produits. L’utilisation de ces appareils __24__ un danger grave pour l’adolescent et le fœtus. Les experts veulent aussi interdire les cigarettes électroniques dans les lieux publics fermés, jusqu’__25__ prouvé que la vapeur exhalée n’est pas nocive pour les tiers. 
 
     Ces recommandations ont été publiées par l’OMS en vue de la sixième session de la Conférence pour la lutte antitabac qui aura lieu du 13 au 18 octobre à Moscou. Les gouvernements décideront alors __26__ souhaitent réguler ce marché ou pas. Mais, d’après l’OMS, les preuves sont suffisantes pour __27__ en garde les enfants, les adolescents et les femmes enceintes contre l’utilisation d’inhalateurs électroniques de nicotine. 
 
     L’organisation onusienne reconnaît en revanche __28__ l’utilisation des cigarettes électroniques a des chances d’être moins toxique pour le fumeur que les cigarettes classiques.
 
 (www.linternaute.com)
 L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé mardi d' interdire la vente des cigarettes électroniques aux mineurs et leur usage dans les lieux publics fermés. L’e-cigarette est un danger pour la santé publique 0 réclame une attention urgente.


A que
C qui
D celle
B dont
3. Choisissez la bonne réponse. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé mardi __21__ interdire la vente des cigarettes électroniques __21__ mineurs et leur usage dans les lieux publics fermés. L’e-cigarette est un danger pour la santé publique __0__ réclame une attention urgente.
 
     La moitié des pays membres de l’OMS n’ont pas adopté de mesures, __22__ est très préoccupant. Aucune preuve ne permet de démontrer que ces produits aidaient __23__ arrêter __23__ fumer. De plus, les produits présents dans les ecigarettes, en particulier la nicotine, ne sont pas sans danger. 
 
     L’aérosol produit par les inhalateurs électroniques de nicotine dont les cigarettes électroniques sont le prototype le plus fréquemment utilisé, n’est pas simplement de la vapeur d’eau comme le prétendent souvent les stratégies de marketing de ces produits. L’utilisation de ces appareils __24__ un danger grave pour l’adolescent et le fœtus. Les experts veulent aussi interdire les cigarettes électroniques dans les lieux publics fermés, jusqu’__25__ prouvé que la vapeur exhalée n’est pas nocive pour les tiers. 
 
     Ces recommandations ont été publiées par l’OMS en vue de la sixième session de la Conférence pour la lutte antitabac qui aura lieu du 13 au 18 octobre à Moscou. Les gouvernements décideront alors __26__ souhaitent réguler ce marché ou pas. Mais, d’après l’OMS, les preuves sont suffisantes pour __27__ en garde les enfants, les adolescents et les femmes enceintes contre l’utilisation d’inhalateurs électroniques de nicotine. 
 
     L’organisation onusienne reconnaît en revanche __28__ l’utilisation des cigarettes électroniques a des chances d’être moins toxique pour le fumeur que les cigarettes classiques.
 
 (www.linternaute.com)
La moitié des pays membres de l’OMS n’ont pas adopté de mesures, 22 est très préoccupant. Aucune preuve ne permet de démontrer que ces produits aidaient __23__ arrêter __23__ fumer. De plus, les produits présents dans les ecigarettes, en particulier la nicotine, ne sont pas sans danger. 


D ce qui
A qui
C elle
B il
3. Choisissez la bonne réponse. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé mardi __21__ interdire la vente des cigarettes électroniques __21__ mineurs et leur usage dans les lieux publics fermés. L’e-cigarette est un danger pour la santé publique __0__ réclame une attention urgente.
 
     La moitié des pays membres de l’OMS n’ont pas adopté de mesures, __22__ est très préoccupant. Aucune preuve ne permet de démontrer que ces produits aidaient __23__ arrêter __23__ fumer. De plus, les produits présents dans les ecigarettes, en particulier la nicotine, ne sont pas sans danger. 
 
     L’aérosol produit par les inhalateurs électroniques de nicotine dont les cigarettes électroniques sont le prototype le plus fréquemment utilisé, n’est pas simplement de la vapeur d’eau comme le prétendent souvent les stratégies de marketing de ces produits. L’utilisation de ces appareils __24__ un danger grave pour l’adolescent et le fœtus. Les experts veulent aussi interdire les cigarettes électroniques dans les lieux publics fermés, jusqu’__25__ prouvé que la vapeur exhalée n’est pas nocive pour les tiers. 
 
     Ces recommandations ont été publiées par l’OMS en vue de la sixième session de la Conférence pour la lutte antitabac qui aura lieu du 13 au 18 octobre à Moscou. Les gouvernements décideront alors __26__ souhaitent réguler ce marché ou pas. Mais, d’après l’OMS, les preuves sont suffisantes pour __27__ en garde les enfants, les adolescents et les femmes enceintes contre l’utilisation d’inhalateurs électroniques de nicotine. 
 
     L’organisation onusienne reconnaît en revanche __28__ l’utilisation des cigarettes électroniques a des chances d’être moins toxique pour le fumeur que les cigarettes classiques.
 
 (www.linternaute.com)
La moitié des pays membres de l’OMS n’ont pas adopté de mesures, ce qui est très préoccupant. Aucune preuve ne permet de démontrer que ces produits aidaient 23 arrêter 23 fumer. De plus, les produits présents dans les ecigarettes, en particulier la nicotine, ne sont pas sans danger. 


A à ..... de
B d’..... de
C à ..... –
D – ..... à
3. Choisissez la bonne réponse. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé mardi __21__ interdire la vente des cigarettes électroniques __21__ mineurs et leur usage dans les lieux publics fermés. L’e-cigarette est un danger pour la santé publique __0__ réclame une attention urgente.
 
     La moitié des pays membres de l’OMS n’ont pas adopté de mesures, __22__ est très préoccupant. Aucune preuve ne permet de démontrer que ces produits aidaient __23__ arrêter __23__ fumer. De plus, les produits présents dans les ecigarettes, en particulier la nicotine, ne sont pas sans danger. 
 
     L’aérosol produit par les inhalateurs électroniques de nicotine dont les cigarettes électroniques sont le prototype le plus fréquemment utilisé, n’est pas simplement de la vapeur d’eau comme le prétendent souvent les stratégies de marketing de ces produits. L’utilisation de ces appareils __24__ un danger grave pour l’adolescent et le fœtus. Les experts veulent aussi interdire les cigarettes électroniques dans les lieux publics fermés, jusqu’__25__ prouvé que la vapeur exhalée n’est pas nocive pour les tiers. 
 
     Ces recommandations ont été publiées par l’OMS en vue de la sixième session de la Conférence pour la lutte antitabac qui aura lieu du 13 au 18 octobre à Moscou. Les gouvernements décideront alors __26__ souhaitent réguler ce marché ou pas. Mais, d’après l’OMS, les preuves sont suffisantes pour __27__ en garde les enfants, les adolescents et les femmes enceintes contre l’utilisation d’inhalateurs électroniques de nicotine. 
 
     L’organisation onusienne reconnaît en revanche __28__ l’utilisation des cigarettes électroniques a des chances d’être moins toxique pour le fumeur que les cigarettes classiques.
 
 (www.linternaute.com)
L’aérosol produit par les inhalateurs électroniques de nicotine dont les cigarettes électroniques sont le prototype le plus fréquemment utilisé, n’est pas simplement de la vapeur d’eau comme le prétendent souvent les stratégies de marketing de ces produits. L’utilisation de ces appareils 24 un danger grave pour l’adolescent et le fœtus. Les experts veulent aussi interdire les cigarettes électroniques dans les lieux publics fermés, jusqu’__25__ prouvé que la vapeur exhalée n’est pas nocive pour les tiers. 


B donne
D met
A offre
C présente
3. Choisissez la bonne réponse. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé mardi __21__ interdire la vente des cigarettes électroniques __21__ mineurs et leur usage dans les lieux publics fermés. L’e-cigarette est un danger pour la santé publique __0__ réclame une attention urgente.
 
     La moitié des pays membres de l’OMS n’ont pas adopté de mesures, __22__ est très préoccupant. Aucune preuve ne permet de démontrer que ces produits aidaient __23__ arrêter __23__ fumer. De plus, les produits présents dans les ecigarettes, en particulier la nicotine, ne sont pas sans danger. 
 
     L’aérosol produit par les inhalateurs électroniques de nicotine dont les cigarettes électroniques sont le prototype le plus fréquemment utilisé, n’est pas simplement de la vapeur d’eau comme le prétendent souvent les stratégies de marketing de ces produits. L’utilisation de ces appareils __24__ un danger grave pour l’adolescent et le fœtus. Les experts veulent aussi interdire les cigarettes électroniques dans les lieux publics fermés, jusqu’__25__ prouvé que la vapeur exhalée n’est pas nocive pour les tiers. 
 
     Ces recommandations ont été publiées par l’OMS en vue de la sixième session de la Conférence pour la lutte antitabac qui aura lieu du 13 au 18 octobre à Moscou. Les gouvernements décideront alors __26__ souhaitent réguler ce marché ou pas. Mais, d’après l’OMS, les preuves sont suffisantes pour __27__ en garde les enfants, les adolescents et les femmes enceintes contre l’utilisation d’inhalateurs électroniques de nicotine. 
 
     L’organisation onusienne reconnaît en revanche __28__ l’utilisation des cigarettes électroniques a des chances d’être moins toxique pour le fumeur que les cigarettes classiques.
 
 (www.linternaute.com)
L’aérosol produit par les inhalateurs électroniques de nicotine dont les cigarettes électroniques sont le prototype le plus fréquemment utilisé, n’est pas simplement de la vapeur d’eau comme le prétendent souvent les stratégies de marketing de ces produits. L’utilisation de ces appareils présente un danger grave pour l’adolescent et le fœtus. Les experts veulent aussi interdire les cigarettes électroniques dans les lieux publics fermés, jusqu’25 prouvé que la vapeur exhalée n’est pas nocive pour les tiers. 


A il ne soit
B à ce qu’il est
C à ce qu’il soit
D à ce qu’il était
3. Choisissez la bonne réponse. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé mardi __21__ interdire la vente des cigarettes électroniques __21__ mineurs et leur usage dans les lieux publics fermés. L’e-cigarette est un danger pour la santé publique __0__ réclame une attention urgente.
 
     La moitié des pays membres de l’OMS n’ont pas adopté de mesures, __22__ est très préoccupant. Aucune preuve ne permet de démontrer que ces produits aidaient __23__ arrêter __23__ fumer. De plus, les produits présents dans les ecigarettes, en particulier la nicotine, ne sont pas sans danger. 
 
     L’aérosol produit par les inhalateurs électroniques de nicotine dont les cigarettes électroniques sont le prototype le plus fréquemment utilisé, n’est pas simplement de la vapeur d’eau comme le prétendent souvent les stratégies de marketing de ces produits. L’utilisation de ces appareils __24__ un danger grave pour l’adolescent et le fœtus. Les experts veulent aussi interdire les cigarettes électroniques dans les lieux publics fermés, jusqu’__25__ prouvé que la vapeur exhalée n’est pas nocive pour les tiers. 
 
     Ces recommandations ont été publiées par l’OMS en vue de la sixième session de la Conférence pour la lutte antitabac qui aura lieu du 13 au 18 octobre à Moscou. Les gouvernements décideront alors __26__ souhaitent réguler ce marché ou pas. Mais, d’après l’OMS, les preuves sont suffisantes pour __27__ en garde les enfants, les adolescents et les femmes enceintes contre l’utilisation d’inhalateurs électroniques de nicotine. 
 
     L’organisation onusienne reconnaît en revanche __28__ l’utilisation des cigarettes électroniques a des chances d’être moins toxique pour le fumeur que les cigarettes classiques.
 
 (www.linternaute.com)
Ces recommandations ont été publiées par l’OMS en vue de la sixième session de la Conférence pour la lutte antitabac qui aura lieu du 13 au 18 octobre à Moscou. Les gouvernements décideront alors 26_ souhaitent réguler ce marché ou pas. Mais, d’après l’OMS, les preuves sont suffisantes pour __27__ en garde les enfants, les adolescents et les femmes enceintes contre l’utilisation d’inhalateurs électroniques de nicotine. L’organisation onusienne reconnaît en revanche __28__ l’utilisation des cigarettes électroniques a des chances d’être moins toxique pour le fumeur que les cigarettes classiques.


D ce qu’ils
C comment
A qu’ils
B s’ils
3. Choisissez la bonne réponse. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé mardi __21__ interdire la vente des cigarettes électroniques __21__ mineurs et leur usage dans les lieux publics fermés. L’e-cigarette est un danger pour la santé publique __0__ réclame une attention urgente.
 
     La moitié des pays membres de l’OMS n’ont pas adopté de mesures, __22__ est très préoccupant. Aucune preuve ne permet de démontrer que ces produits aidaient __23__ arrêter __23__ fumer. De plus, les produits présents dans les ecigarettes, en particulier la nicotine, ne sont pas sans danger. 
 
     L’aérosol produit par les inhalateurs électroniques de nicotine dont les cigarettes électroniques sont le prototype le plus fréquemment utilisé, n’est pas simplement de la vapeur d’eau comme le prétendent souvent les stratégies de marketing de ces produits. L’utilisation de ces appareils __24__ un danger grave pour l’adolescent et le fœtus. Les experts veulent aussi interdire les cigarettes électroniques dans les lieux publics fermés, jusqu’__25__ prouvé que la vapeur exhalée n’est pas nocive pour les tiers. 
 
     Ces recommandations ont été publiées par l’OMS en vue de la sixième session de la Conférence pour la lutte antitabac qui aura lieu du 13 au 18 octobre à Moscou. Les gouvernements décideront alors __26__ souhaitent réguler ce marché ou pas. Mais, d’après l’OMS, les preuves sont suffisantes pour __27__ en garde les enfants, les adolescents et les femmes enceintes contre l’utilisation d’inhalateurs électroniques de nicotine. 
 
     L’organisation onusienne reconnaît en revanche __28__ l’utilisation des cigarettes électroniques a des chances d’être moins toxique pour le fumeur que les cigarettes classiques.
 
 (www.linternaute.com)
Ces recommandations ont été publiées par l’OMS en vue de la sixième session de la Conférence pour la lutte antitabac qui aura lieu du 13 au 18 octobre à Moscou. Les gouvernements décideront alors s'ils souhaitent réguler ce marché ou pas. Mais, d’après l’OMS, les preuves sont suffisantes pour 27 en garde les enfants, les adolescents et les femmes enceintes contre l’utilisation d’inhalateurs électroniques de nicotine. L’organisation onusienne reconnaît en revanche __28__ l’utilisation des cigarettes électroniques a des chances d’être moins toxique pour le fumeur que les cigarettes classiques.


B tenir
C faire
D mettre
A prendre
3. Choisissez la bonne réponse. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé mardi __21__ interdire la vente des cigarettes électroniques __21__ mineurs et leur usage dans les lieux publics fermés. L’e-cigarette est un danger pour la santé publique __0__ réclame une attention urgente.
 
     La moitié des pays membres de l’OMS n’ont pas adopté de mesures, __22__ est très préoccupant. Aucune preuve ne permet de démontrer que ces produits aidaient __23__ arrêter __23__ fumer. De plus, les produits présents dans les ecigarettes, en particulier la nicotine, ne sont pas sans danger. 
 
     L’aérosol produit par les inhalateurs électroniques de nicotine dont les cigarettes électroniques sont le prototype le plus fréquemment utilisé, n’est pas simplement de la vapeur d’eau comme le prétendent souvent les stratégies de marketing de ces produits. L’utilisation de ces appareils __24__ un danger grave pour l’adolescent et le fœtus. Les experts veulent aussi interdire les cigarettes électroniques dans les lieux publics fermés, jusqu’__25__ prouvé que la vapeur exhalée n’est pas nocive pour les tiers. 
 
     Ces recommandations ont été publiées par l’OMS en vue de la sixième session de la Conférence pour la lutte antitabac qui aura lieu du 13 au 18 octobre à Moscou. Les gouvernements décideront alors __26__ souhaitent réguler ce marché ou pas. Mais, d’après l’OMS, les preuves sont suffisantes pour __27__ en garde les enfants, les adolescents et les femmes enceintes contre l’utilisation d’inhalateurs électroniques de nicotine. 
 
     L’organisation onusienne reconnaît en revanche __28__ l’utilisation des cigarettes électroniques a des chances d’être moins toxique pour le fumeur que les cigarettes classiques.
 
 (www.linternaute.com)
Ces recommandations ont été publiées par l’OMS en vue de la sixième session de la Conférence pour la lutte antitabac qui aura lieu du 13 au 18 octobre à Moscou. Les gouvernements décideront alors s'ils souhaitent réguler ce marché ou pas. Mais, d’après l’OMS, les preuves sont suffisantes pour mettre en garde les enfants, les adolescents et les femmes enceintes contre l’utilisation d’inhalateurs électroniques de nicotine. L’organisation onusienne reconnaît en revanche 28 l’utilisation des cigarettes électroniques a des chances d’être moins toxique pour le fumeur que les cigarettes classiques.


B ne pas savoir si
D savoir si
A de ne pas savoir que
C de savoir
3. Choisissez la bonne réponse. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé mardi __21__ interdire la vente des cigarettes électroniques __21__ mineurs et leur usage dans les lieux publics fermés. L’e-cigarette est un danger pour la santé publique __0__ réclame une attention urgente.
 
     La moitié des pays membres de l’OMS n’ont pas adopté de mesures, __22__ est très préoccupant. Aucune preuve ne permet de démontrer que ces produits aidaient __23__ arrêter __23__ fumer. De plus, les produits présents dans les ecigarettes, en particulier la nicotine, ne sont pas sans danger. 
 
     L’aérosol produit par les inhalateurs électroniques de nicotine dont les cigarettes électroniques sont le prototype le plus fréquemment utilisé, n’est pas simplement de la vapeur d’eau comme le prétendent souvent les stratégies de marketing de ces produits. L’utilisation de ces appareils __24__ un danger grave pour l’adolescent et le fœtus. Les experts veulent aussi interdire les cigarettes électroniques dans les lieux publics fermés, jusqu’__25__ prouvé que la vapeur exhalée n’est pas nocive pour les tiers. 
 
     Ces recommandations ont été publiées par l’OMS en vue de la sixième session de la Conférence pour la lutte antitabac qui aura lieu du 13 au 18 octobre à Moscou. Les gouvernements décideront alors __26__ souhaitent réguler ce marché ou pas. Mais, d’après l’OMS, les preuves sont suffisantes pour __27__ en garde les enfants, les adolescents et les femmes enceintes contre l’utilisation d’inhalateurs électroniques de nicotine. 
 
     L’organisation onusienne reconnaît en revanche __28__ l’utilisation des cigarettes électroniques a des chances d’être moins toxique pour le fumeur que les cigarettes classiques.
 
 (www.linternaute.com)
L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé mardi 21 interdire la vente des cigarettes électroniques 21 mineurs et leur usage dans les lieux publics fermés. L’e-cigarette est un danger pour la santé publique 0 réclame une attention urgente.


B d’.... aux
D d’.... des
A – .... des
C – .... aux
4. Complétez le texte par le nom formé à partir du verbe donné entre parenthèses. Faites attention aux pluriels ! La réponse 0 vous servira d’exemple. 


Hongrie : iWiW est mort, vive Facebook
 
    
Une page de l’histoire de l’Internet vient de se tourner en
Hongrie : avant-hier, l’ancien site de (se
rencontrer)   , le réseau social hongrois iWiW a officiellement
cessé d’exister. Lancé en 2002, le site avait immédiatement
rencontré un succès monstre ! En 2009, il a atteint près de 4
millions d’ (s’abonner)    
 
    iWiW, c’était un Facebook hongrois avant l’heure, né un peu
plus d’un an avant son (concurrencer)    au pouce
bleu. Il est resté entre 2005 et 2010 la page web la plus
consultée de Hongrie. Avec près d’un million et demi de (se connecter)   par jour, le site a rapidement connu
quelques problèmes de capacités techniques. Pour assurer des
serveurs de taille, iWiW a fait de gros (investir)   ,
puis, il a été racheté par T-Online et a fusionné finalement avec
le site d’actualité origo.hu en 2008. 
 
    Depuis la (fermer)    du site, une page est ouverte
pour les témoignages et les souvenirs, les anciens  (utiliser)    peuvent écrire pour y partager leurs histoires et
retrouver leurs  (contacter)    perdus. 
 
 (www.hu-lala.org)
1. Vous allez entendre une émission de radio sur la consommation de chocolat. Avant les écoutes, lisez les affirmations. Ensuite, vous entendrez le texte deux fois. Choisissez la bonne réponse. La réponse 0 vous servira d’exemple.
 https://dload-oktatas.educatio.hu/erettsegi/feladatok_2017tavasz_emelt/e_francia_17maj_fl.mp3
 3:25
 
0 Pour 2020, on s’attend à 


A une consommation diminuée
B une consommation augmentée
C un manque de chocolat
1. Vous allez entendre une émission de radio sur la consommation de chocolat. Avant les écoutes, lisez les affirmations. Ensuite, vous entendrez le texte deux fois. Choisissez la bonne réponse. La réponse 0 vous servira d’exemple.
 https://dload-oktatas.educatio.hu/erettsegi/feladatok_2017tavasz_emelt/e_francia_17maj_fl.mp3
 3:25
 
1 Les informations sur la pénurie sont données par
 
 


C des commerciaux
B des chercheurs britanniques
A des amateurs américains
1. Vous allez entendre une émission de radio sur la consommation de chocolat. Avant les écoutes, lisez les affirmations. Ensuite, vous entendrez le texte deux fois. Choisissez la bonne réponse. La réponse 0 vous servira d’exemple.
 https://dload-oktatas.educatio.hu/erettsegi/feladatok_2017tavasz_emelt/e_francia_17maj_fl.mp3
 3:25
 
2 La première raison de la pénurie est


A le manque du savoir-faire
C le réchauffement climatique
B la mauvaise exploitation
1. Vous allez entendre une émission de radio sur la consommation de chocolat. Avant les écoutes, lisez les affirmations. Ensuite, vous entendrez le texte deux fois. Choisissez la bonne réponse. La réponse 0 vous servira d’exemple.
 https://dload-oktatas.educatio.hu/erettsegi/feladatok_2017tavasz_emelt/e_francia_17maj_fl.mp3
 3:25
 
3 Pour assurer une bonne récolte, le cacaoyer a besoin


A d’un climat sec
C d’un climat continental
B d’un climat humide
1. Vous allez entendre une émission de radio sur la consommation de chocolat. Avant les écoutes, lisez les affirmations. Ensuite, vous entendrez le texte deux fois. Choisissez la bonne réponse. La réponse 0 vous servira d’exemple.
 https://dload-oktatas.educatio.hu/erettsegi/feladatok_2017tavasz_emelt/e_francia_17maj_fl.mp3
 3:25
 
4 Par rapport aux cacaoyers, l’exploitation du caoutchouc et de l’huile de palme


B est plus facile
A rapporte plus aux producteurs
C rapporte moins aux producteurs
1. Vous allez entendre une émission de radio sur la consommation de chocolat. Avant les écoutes, lisez les affirmations. Ensuite, vous entendrez le texte deux fois. Choisissez la bonne réponse. La réponse 0 vous servira d’exemple.
 https://dload-oktatas.educatio.hu/erettsegi/feladatok_2017tavasz_emelt/e_francia_17maj_fl.mp3
 3:25
 
5 Pour l’instant, les plus grands consommateurs de chocolat sont


C la Chine et les pays asiatiques
A les Amériques
B l’Europe et les Amériques
1. Vous allez entendre une émission de radio sur la consommation de chocolat. Avant les écoutes, lisez les affirmations. Ensuite, vous entendrez le texte deux fois. Choisissez la bonne réponse. La réponse 0 vous servira d’exemple.
 https://dload-oktatas.educatio.hu/erettsegi/feladatok_2017tavasz_emelt/e_francia_17maj_fl.mp3
 3:25
 
6 En Chine, la consommation de cacao


C augmente de 5% par an
B a augmenté de 32% en 10 ans
A a atteint 4 millions de tonnes
1. Vous allez entendre une émission de radio sur la consommation de chocolat. Avant les écoutes, lisez les affirmations. Ensuite, vous entendrez le texte deux fois. Choisissez la bonne réponse. La réponse 0 vous servira d’exemple.
 https://dload-oktatas.educatio.hu/erettsegi/feladatok_2017tavasz_emelt/e_francia_17maj_fl.mp3
 3:25
 
7 À part l’augmentation des prix, les consommateurs de chocolat doivent faire face aux


C tablettes de chocolat alourdies
B tricheries des industriels
A rayons vides des supermarchés
1. Vous allez entendre une émission de radio sur la consommation de chocolat. Avant les écoutes, lisez les affirmations. Ensuite, vous entendrez le texte deux fois. Choisissez la bonne réponse. La réponse 0 vous servira d’exemple.
 https://dload-oktatas.educatio.hu/erettsegi/feladatok_2017tavasz_emelt/e_francia_17maj_fl.mp3
 3:25
 
8 La production du cacao « hors-sol », c’est une production


B artificielle
A sous un climat continental
C dans les champs
2. Vous allez entendre un reportage sur le covoiturage. Avant les écoutes lisez les questions. Ensuite, vous entendrez le reportage deux fois. Répondez aux questions. La réponse 0 vous servira d’exemple. 
 https://dload-oktatas.educatio.hu/erettsegi/feladatok_2017tavasz_emelt/e_francia_17maj_fl.mp3
 13:05


0 Quelle a été la destination de Romain ?   
9 Comment Romain se rend-il d’habitude à Marseille ?   
10 Quel est l’inconvénient de prendre la voiture pour se rendre à Marseille ?   
11 Combien a-t-il dû payer pour l’inscription ?   
12 Comment la somme que les co-passagers doivent payer est-elle réglementée ? Donnez
une réponse précise. 
Le site propose    de 1,5 fois 
13 Pourquoi vaut-il mieux faire des propositions attirantes ? Parce qu’il y a    
14 Quels sont les deux principaux avantages du covoiturage pour les conducteurs ?   
15 Pour qui le covoiturage coûte-t-il moins cher que le train ? 
Pour ceux qui    à l’avance  
16 Pourquoi l’éruption du volcan islandais a-t-elle contribué au succès du covoiturage ?  Parce que    
3. Vous allez entendre un reportage avec un spécialiste qui donne des conseils à Marie sur la façon d’arrêter de fumer. Avant les écoutes, lisez les affirmations. Ensuite, vous entendrez le reportage deux fois. Mettez un V pour les affirmations vraies et un F pour les affirmations fausses. La réponse 0 vous servira d’exemple. Selon le spécialiste…
 https://dload-oktatas.educatio.hu/erettsegi/feladatok_2017tavasz_emelt/e_francia_17maj_fl.mp3
 23:15
Selon le spécialiste…
17 Il suffit de vouloir très fort arrêter de fumer pour réussir


Hamis
Igaz
3. Vous allez entendre un reportage avec un spécialiste qui donne des conseils à Marie sur la façon d’arrêter de fumer. Avant les écoutes, lisez les affirmations. Ensuite, vous entendrez le reportage deux fois. Mettez un V pour les affirmations vraies et un F pour les affirmations fausses. La réponse 0 vous servira d’exemple. Selon le spécialiste…
 https://dload-oktatas.educatio.hu/erettsegi/feladatok_2017tavasz_emelt/e_francia_17maj_fl.mp3
 23:15
Selon le spécialiste…
18 Le tabagisme ne peut pas être considéré comme les autres maladies


Igaz
Hamis
3. Vous allez entendre un reportage avec un spécialiste qui donne des conseils à Marie sur la façon d’arrêter de fumer. Avant les écoutes, lisez les affirmations. Ensuite, vous entendrez le reportage deux fois. Mettez un V pour les affirmations vraies et un F pour les affirmations fausses. La réponse 0 vous servira d’exemple. Selon le spécialiste…
 https://dload-oktatas.educatio.hu/erettsegi/feladatok_2017tavasz_emelt/e_francia_17maj_fl.mp3
 23:15
Selon le spécialiste…
19 Prendre les escaliers, ça peut faciliter l’arrêt du tabac et éviter les rechutes


Igaz
Hamis
3. Vous allez entendre un reportage avec un spécialiste qui donne des conseils à Marie sur la façon d’arrêter de fumer. Avant les écoutes, lisez les affirmations. Ensuite, vous entendrez le reportage deux fois. Mettez un V pour les affirmations vraies et un F pour les affirmations fausses. La réponse 0 vous servira d’exemple. Selon le spécialiste…
 https://dload-oktatas.educatio.hu/erettsegi/feladatok_2017tavasz_emelt/e_francia_17maj_fl.mp3
 23:15
Selon le spécialiste…
21 Arrêter de fumer est plus difficile pour ceux qui ne fument que quelques cigarettes par jour


Hamis
Igaz
3. Vous allez entendre un reportage avec un spécialiste qui donne des conseils à Marie sur la façon d’arrêter de fumer. Avant les écoutes, lisez les affirmations. Ensuite, vous entendrez le reportage deux fois. Mettez un V pour les affirmations vraies et un F pour les affirmations fausses. La réponse 0 vous servira d’exemple. Selon le spécialiste…
 https://dload-oktatas.educatio.hu/erettsegi/feladatok_2017tavasz_emelt/e_francia_17maj_fl.mp3
 23:15
Selon le spécialiste…
22 Les nouvelles thérapies sont basées sur les nouveaux médicaments


Igaz
Hamis
3. Vous allez entendre un reportage avec un spécialiste qui donne des conseils à Marie sur la façon d’arrêter de fumer. Avant les écoutes, lisez les affirmations. Ensuite, vous entendrez le reportage deux fois. Mettez un V pour les affirmations vraies et un F pour les affirmations fausses. La réponse 0 vous servira d’exemple. Selon le spécialiste…
 https://dload-oktatas.educatio.hu/erettsegi/feladatok_2017tavasz_emelt/e_francia_17maj_fl.mp3
 23:15
Selon le spécialiste…
23 Les thérapies psychologiques et pharmacologiques se complètent


Hamis
Igaz
3. Vous allez entendre un reportage avec un spécialiste qui donne des conseils à Marie sur la façon d’arrêter de fumer. Avant les écoutes, lisez les affirmations. Ensuite, vous entendrez le reportage deux fois. Mettez un V pour les affirmations vraies et un F pour les affirmations fausses. La réponse 0 vous servira d’exemple. Selon le spécialiste…
 https://dload-oktatas.educatio.hu/erettsegi/feladatok_2017tavasz_emelt/e_francia_17maj_fl.mp3
 23:15
Selon le spécialiste…
0 Marie a toutes ses chances de réussir à arrêter de fumer


Hamis
Igaz
3. Vous allez entendre un reportage avec un spécialiste qui donne des conseils à Marie sur la façon d’arrêter de fumer. Avant les écoutes, lisez les affirmations. Ensuite, vous entendrez le reportage deux fois. Mettez un V pour les affirmations vraies et un F pour les affirmations fausses. La réponse 0 vous servira d’exemple. Selon le spécialiste…
 https://dload-oktatas.educatio.hu/erettsegi/feladatok_2017tavasz_emelt/e_francia_17maj_fl.mp3
 23:15
Selon le spécialiste…
20 Le sentiment de culpabilité aide l’arrêt de la cigarette


Hamis
Igaz
A foglalkozás befejeződött.

0